L’agriculture bio en quelques mots

Qu’est-ce que l’agriculture biologique ?

Il s’agit d’une méthode de culture qui se caractérise par la non-utilisation de produits chimiques de synthèse, la non-utilisation d'OGM, le recyclage des matières organiques, la rotation des cultures et la lutte biologique. On peut dire que l’agriculture biologique est une agriculture naturelle comme la pratiquaient nos ancêtres.

 

Histoire de l’agriculture biologique :

L’agriculture biologique est née de l’initiative d’agronomes, de médecins, d’agriculteurs et de consommateurs qui, dans les années 1920, ont généré de nouveaux courants de pensées reposant sur des principes éthiques et écologiques, et initié un mode alternatif de production agricole privilégiant le travail du sol, l’autonomie et le respect des équilibres naturels.

 

Pourquoi manger bio ?

Protéger notre santé contre les dangers des pesticides  
Protéger la terre, l’eau, l’air, la biodiversité
Manger des aliments qui ont plus de goût et de saveur
Protéger les petits maraîchers locaux
Manger des produits uniquement de saison

 

Qu’est ce qu’un produit en conversion bio ?

La conversion à l’Agriculture Biologique correspond à la phase de transition vers la certification en « Agriculture Biologique ». Dès le début de cette phase, les pratiques du producteur doivent être rigoureusement conformes à la réglementation de l’agriculture biologique. Pour les productions végétales, la durée de conversion varie de 2 ans à 3 ans. Pour les productions animales, elle varie de 6 semaines à 12 mois.

 

Le bio de l’étranger est-il vraiment bio ?

Pour les produits qui viennent de l’UE, il n'y a pas de problème car les réglementations sont identiques à celles de la France. Pour les pays extérieurs à L’UE, la commission européenne a établi une liste de pays autorisés à exporter leurs produits car les règles de production et de contrôle y sont similaires. Ceux ne figurant pas dans la liste,  doivent, pour pénétrer le marché français et européen, apporter les preuves que leur mode de production, de transformation et de contrôles sont équivalents à ceux en vigueur en Europe. Les autorisations, limitées dans le temps, sont données exploitation par exploitation et produit par produit.